Échographie vs Radiographie

Publié le 22 October 2018 par Dr. Vincent Drapeau, podiatre

imagerie médical

Échographie vs radiographie

Tout d’abord, l’échographie et la radiographie sont deux imageries médicales distinctes qui évaluent des structures différentes. Une radiographie est réellement une photo du squelette du pied alors que l’échographie permet de visualiser « la viande autour de l’os ». Ainsi, ces deux modalités se complémentent très bien lorsqu’on cherche l’origine d’une douleur.  Les rayons X traversent carrément le pied et permettent de s’assurer que l’intérieur des os est en santé. De son côté, l’échographie est un examen considéré « de surface » et permet d’évaluer l’intégrité des structures entourant le squelette du pied.

Dans le cadre de l’évaluation d’un problème au pied, on se sert fréquemment de la radiographie comme examen initial car elle permet d’avoir une vue d’ensemble de l’état articulaire et osseux du pied. Elle permet également d’avoir une image plus précise de l’alignement du pied car elle rend possible de calculer les angles et la longueur de ses os. C’est pour cette raison que les radiographies doivent être prises en position debout.

De son côté, l’échographie a l’avantage d’évaluer les structures en temps réel. Pendant l’échographie on peut voir le comportement d’une structure en faisant bouger l’articulation, en allongeant un ligament ou même, en observant un vaisseau sanguin pulser s’il est impliqué. Puisque l’image est en temps réel, l’échographie permet aussi de guider une intervention pour la rendre plus précise comme dans le cas d’une injection de cortisone.

Voici une liste d’exemples de conditions qu’on peut lire en radiographie vs en échographie :

 

Vus en radiographie Vus à l’échographie
Arthrose (usure articulaire) Synovite
Épines de Lenoir et excroissances Fasciite plantaire
Calcifications des tendons Tendinite d’Achille et autres tendinites
Fractures et fractures de stress Ténosynovites
Os accessoires Bursites
Hallux valgus (oignons) Kystes
Orteils marteaux Corps étrangers
Pieds plats / pieds creux Entorses et déchirures ligamentaires
Tumeurs osseuses Panniculite

 

Comment est-ce que ça s’applique concrètement ? Voici un exemple clinique classique pour illustrer le choix des imageries :

 

M.Tremblay, vient me voir en clinique pour une douleur au talon présente depuis 3 mois. Après l’examen clinique et l’examen biomécanique de ses pieds je prends des radiographies de ses pieds en position debout. J’y découvre alors entre autres une épine de Lenoir. Toutefois, l’examen ne s’arrête pas là car il est rare que la douleur au talon provienne réellement de cette excroissance osseuse. Il s’agit souvent d’un problème associé au ligament appelé le fascia plantaire qu’on ne peut voir sur les radiographies. L’échographie me permet alors d’observer si le fascia plantaire est inflammé, déchiré ou épaissit. Elle me permet même de prendre des mesures précises de l’ampleur du problème et de m’en servir pour faire le suivi. En procédant à cette échographie, je m’assure également que les autres tissus autour de l’os du talon (les muscles, le coussin graisseux, la bourse infra-calcanéenne, etc) ne sont pas également atteints.

 

À propos de l'auteur
Dr. Vincent Drapeau, podiatre
Dr. Vincent Drapeau, podiatre

Podiatre à la clinique d'Anjou
Cofondateur des cliniques Podimédic

Retour au blogue
Clinique d'Anjou
7083 Rue Jarry E #224
Anjou, QC H1J 1G3
514 352-7433
Prendre rendez-vous
Clinique de Lachine
1440 Notre-Dame
Lachine, QC H8S 2E1
514 538-7433
Prendre rendez-vous