En bref

​Inégalité de la longueur des jambes

La plupart des gens n’ont pas exactement la même longueur de jambes et cela ne leur cause pas de douleur. Toutefois, lorsque la différence est trop importante (à partir de 5 mm), celle-ci peut avoir un impact majeur sur la posture et causer des douleurs chroniques.

Signes et symptômes

Les gens ayant une différence significative de leur longueur de jambes peuvent voir les symptômes suivants :

  • ​Asymétrie dans les douleurs (douleur au gros orteil, à l’arche plantaire ou au talon d’un seul côté)
  • Asymétrie de la forme des pieds i.e. un oignon plus développé d’un côté
  • Affaissement asymétrique des arches plantaires
  • Usure asymétrique des chaussures
  • Douleur aux genoux, souvent d’un seul côté
  • Douleur dans le bas du dos (en barre ou plus concentré d’un côté)
  • Sciatalgie (nerf sciatique)
  • Hernie discale lombaire
  • Douleur à la hanche, souvent d’un seul côté
  • Une douleur tel “un point” dans l’omoplate d’un côté
  • Technique de course asymétrique (circumduction du pied d’un côté, mouvements des bras asymétriques)
Causes

On distingue deux types d’inégalité dans la longueur des jambes : la jambe courte structurelle et la jambe courte fonctionnelle. On considère la différence significative à partir de 5 mm.

La jambe courte structurelle décrit une réelle inégalité de la longueur entre les deux os de la cuisse (fémurs) et/ou les tibias. Cette différence apparaît souvent au cours de la croissance. Ce peut être de cause génétique ou encore traumatique (fracture de la jambe chez l’enfant). À l’âge adulte, une fracture de la jambe ou encore une chirurgie de la hanche, du genou ou de la cheville peuvent venir raccourcir les os d’une des jambes et causer une inégalité.

La jambe courte fonctionnelle, quant à elle, a une origine posturale. En effet, une asymétrie dans notre posture peut raccourcir artificiellement la jambe d’un côté. Un pied plus affaissé d’un côté, un genou fléchi (arthrose ou post-chirurgical), un bassin mal aligné et une scoliose sont tous des exemples d’asymétrie de la posture qui causent les mêmes symptômes d’une réelle inégalité de longueur de jambes.

Progression et conséquences

Les pieds sont à la base de la posture, lorsqu’un pied s’affaisse plus sévèrement d’un côté ceci cause non seulement une différence artificielle de la longueur de jambe, mais aussi un désalignement de tout le membre inférieur.

Tel un effet domino, la cheville suit le pied affaissé et se tourne vers l’intérieur, ce qui mène à une rotation interne excessive du tibia et donc du genou. Le genou étant lié à la hanche par le fémur, le bassin entre en rotation interne et creuse le dos. Enfin, le bassin devient plus bas du côté du pied plus plat.

C’est ainsi que l’inégalité de longueur des membres inférieurs explique l’apparition de douleurs asymétriques. Les patients se plaignent parfois de douleur à la face interne de la cheville ou du genou, de sensibilité sur l’extérieur de la hanche et de douleur dans le bas du dos.

Par exemple :

  • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale
  • Sciatalgie
  • Blocage sacro-iliaque
  • Hernies discales et bombements discaux
  • Tendinite de la patte d’oie

Avec les années, cette posture anormale peut mener à une usure prématurée de certaines articulations ce qui n’aide pas à l’arthrose du pied, des genoux, des hanches et du dos.

Par ailleurs, l’inégalité amène plus de poids à l’un des pieds ce qui a pour effet de le surcharger et causer des problèmes asymétriques. Par exemple, on peut avoir une douleur au talon d’un seul côté ou encore avoir une déformation en oignon (hallux valgus) plus développé d’un côté.

Enfin, l’asymétrie affecte également la démarche. La longueur des pas n’étant pas la même de chaque côté, il peut y avoir une levée précoce du talon, une rotation interne excessive du pied, du genou ou de la hanche, une flexion excessive d’un genou, etc. Ceci peut être la source de blessures et de maux tels:

Comment me soulager à la maison ?

Il n’est pas recommandé d’ajouter une élévation à l’intérieur ou à l’extérieur des souliers avant d’avoir obtenu une mesure précise de la longueur des jambes.

Toutefois, si vous croyez souffrir de douleurs aux pieds à cause d’une différence de longueur de jambes, consultez la section douleurs aux pieds pour plus de conseils.

Diagnostic
  • ​Un examen biomécanique rigoureux est essentiel pour une meilleure compréhension de la situation. Cet examen comprend une révision de l’historique de santé, un examen de chacun des segments des membres inférieurs, une évaluation posturale et une analyse de la démarche informatisées avec capteurs de pressions plantaires synchronisées à une caméra. Cet examen permettra d’élucider la source de l’asymétrie.
  • Des radiographies des pieds debout sont également nécessaires pour apprécier les différents angles des os du pied. Chaque degré de différence crée une asymétrie entre les deux pieds. De plus, les radiographies permettent de visualiser les articulations, la longueur des os du pied et de leur congruence.
  • Une scanographie est l’examen qui permet de vérifier l’inégalité de jambe structurelle. Elle consiste en une série de 3 radiographies exécutées en position couchée des hanches, des genoux et des chevilles avec une règle graduée sous les jambes. Elle mesure précisément la longueur des os de la cuisse (fémurs) et des tibias sans être affectée si le dos est croche ou si un pied est plus affaissé que l’autre.
  • Une radiographie du bassin debout est l’examen qui permet de vérifier l’inégalité de jambe fonctionnelle. Lorsque précédée d’une scanographie, elle mesure la dénivellation du bassin attribuable à une mauvaise position des pieds, des genoux, des hanches ou du dos.
  • Une combinaison de scanographie et radiographie du bassin debout vérifie à la fois l’inégalité de jambe structurelle et fonctionnelle.
Que peut faire mon podiatre ?

Évaluation biomécanique et radiographies des pieds

Orthèses plantaires :

Les orthèses plantaires ont pour but de réaligner non seulement le pied, mais également les genoux, les hanches et le bas du dos. Les orthèses serviront aussi à guider les pieds pour qu’ils fonctionnent de façon optimale et ainsi réduire le stress que subissent les tendons, les ligaments et les articulations.

Prescription de scanographie et radiographie du bassin debout (avec et sans orthèses)

Élévation du côté court :

Selon les résultats, une élévation du côté de la jambe courte est intégrée à l’orthèse ou dans la chaussure.

Comment le prévenir ?

Le meilleur moyen d’éviter les douleurs et la dégénérescence articulaire associées aux inégalités des membres inférieurs est d’agir de façon préventive. Si vous suspectez avoir un désalignement de vos pieds et de votre posture, il est fortement conseillé de consulter votre podiatre qui sera en mesure d’évaluer votre condition et de vous guider selon vos besoins si des traitements s’avèrent nécessaires.

Mythe !
À venir

À venir

Et si ce n'était pas ...

Une inégalité de la longueur des jambes?

  • ​Asymétrie ou déplacement du bassin
  • Déviation dans la colonne vertébrale (scoliose)

Certaines problématiques de pieds peuvent amener les mêmes symptômes et problèmes :

L'avis d'un professionnel est important, contactez-nous sans plus attendre !
 
Prendre rendez-vous
Sur le blogue
Échographie vs Radiographie

Publié le 22 October 2018

Lire l'article
Oignons aux pieds : 5 façons de vous soulager à la maison

Publié le 10 August 2017

Lire l'article
Clinique d'Anjou
7083 Rue Jarry E #224
Anjou, QC H1J 1G3
514 352-7433
Prendre rendez-vous
Clinique de Lachine
1440 Notre-Dame
Lachine, QC H8S 2E1
514 538-7433
Prendre rendez-vous