En bref

Le cor plantaire

Le cor plantaire, aussi appelé œil de perdrix, est une lésion de la peau qui ressemble à une petite boule de corne qui donne l’impression de marcher sur un petit caillou ou encore, qui brûle entre les orteils. Les cors au pied surviennent aux endroits qui subissent un excès de pression et/ou de friction. Les régions plus communes des cors sont donc sous la plante des pieds, sur le côté du petit orteil, entre les orteils ou même au-dessus ou au bout d’un orteil courbé, aussi appelé orteil marteau.

Signes et symptômes
  • Boule de corne douloureuse sous le pied ou sur un orteil
  • Aggravation de la douleur à la pression directe
  • Noyau de corne plus foncé au centre
  • Apparition d’une peau moite et douloureuse au creux des orteils
  • Sensation de marcher sur une bosse
  • Sensation de brûlure entre les orteils
Causes

Les cors plantaires sont le résultat du mécanisme de défense de notre peau face à un excès de pression ou de friction. En effet, notre peau s’épaissit lorsqu’elle est soumise à des stress excessifs. Lorsque le stress est appliqué sur une trop longue période, la peau peut devenir tellement épaisse qu’elle forme une boule douloureuse, le cor. Ceci peut alors s’apparenter à un cône ou une pyramide inversé de peau très dense, d’où la sensation de marcher sur une pointe douloureuse.

Voici quelques exemples de stress excessif que peut subit notre peau :

  • Démarche fautive causant des régions de pression excessive sous les pieds (pieds plats, hyperpronation, hallux limitus, oignons)
  • Mauvais alignement de nos os (os trop long, trop court, trop mobile)
  • Déformation des orteils (orteils marteaux)
  • Déformation des pieds (oignons, bosses, pieds platspieds creux)
  • Chaussures trop étroites aux orteils ou trop pointues
  • Chaussures mal ajustées (trop petites ou trop grandes)
  • Chaussures à talons hauts (excès de pression sous la plante des pieds)
  • Chaussures de certains sports (patins, danse, soccer, cyclisme, escalade)
  • Chaussures à caps d’acier
  • Ne pas mettre de bas dans ses chaussures

ATTENTION ! On retrouve souvent des cors très douloureux chez les fumeurs, une autre bonne raison d’arrêter…

Progression et conséquences

Lorsque non traité, le cor plantaire a tendance à grossir et devenir de plus en plus profond et douloureux au point de nous empêcher de poursuivre nos activités quotidiennes. Par ailleurs, ces points douloureux sous nos pieds peuvent altérer notre démarche de façon inconsciente ce qui peut mener à des douleurs compensatoires des pieds jusqu’au dos !

Lorsque le stress excessif sur la peau continue, un ampoule et même une ulcération sous le cor peut en résulter. Ceux-ci deviennent alors à risque d’infection ce qui est particulièrement inquiétant chez les patients souffrant de diabète et de maladies vasculaires.

Comment me soulager à la maison ?

Tout d’abord, assurez-vous de bien vous chausser en respectant la longueur et la largeur de vos pieds. Si vous souffrez de déformations des pieds, il peut être utile de faire modifier vos chaussures chez le cordonnier.

En attendant votre rendez-vous, vous pouvez réduire à l’aide d’une pierre ponce l’épaisseur de corne accumulée sous votre pied ou un orteil. Le cor ne peut être enlevé entièrement en le ponçant mais en enlevant une couche, il y aura réduction de votre douleur.

Dans certains cas, les semelles de pharmacie en gel peuvent aider temporairement à diminuer la pression et la friction sous vos pieds. Toutefois, elles ne suffisent pas toujours car elles ne corrigent pas spécifiquement les déformations des pieds propres à chaque individu.

On peut utiliser des coussinets en gel pour les orteils afin de les protéger des stress excessifs sur la peau. Par contre, même si vous portez un coussinet, votre cor vous fera mal tant qu’il n’est pas retiré. Ces coussinets sont donc plus utilisés en prévention pour les cors au pied. Ils ne sont pas toujours efficaces car en prenant plus de volume dans votre chaussure, ils peuvent augmenter la pression sur les orteils.

Nous déconseillons l’utilisation des acides de phamarcie pour les cors car ils s’attaquent également à la peau saine environnante en provoquant des brûlures sans toutefois retirer le cor en profondeur. Vous vous retrouvez alors avec une brûlure à risque d’infection ET un cor encore douloureux.

Diagnostic

C’est en inspectant la condition de votre peau et en retirant certaines couches de peau qu’un professionnel de la santé est en mesure de poser le diagnostic. Dans de très rares cas, une biopsie peut s’avérer nécessaire.

Que peut faire mon podiatre ?

Premièrement, votre podiatre s’assure d’abord du diagnostic de la lésion mais surtout tente d’en identifier la cause. Par la suite, il est habileté à retirer l’entièreté du cor jusqu’au noyau en utilisant un bistouri adapté. L’application de certains médicaments par le podiatre peut être nécessaire pour diminuer la taille de la lésion, la vitesse de récurrence ou dans certains cas l’éliminer définitivement.

Par la suite, le podiatre vous portera conseille pour tenter d’éliminer la cause. Il peut parfois vous recommander un examen biomécanique s’il suspecte que votre cor provienne d’une déformation de votre de pied ou de votre façon de marcher. Dans ce cas, des orthèses plantaires s’avèrent une solution de choix car celles-ci permettent d’uniformiser les pressions sous les pieds.

Le podiatre peut parfois vous fabriquer un orthoplastie sur mesure en silicone pour adapter les déformations de vos orteils.

Comment le prévenir ?
  • Portez des chaussures adéquates
  • Portez des bas dans vos chaussures
  • Traitez vos déformations aux pieds et votre démarche fautive
  • Portez vos orthèses plantaires
  • Éliminez l’accumulation de corne sous vos pieds
  • Faites entretenir régulièrement vos callosités par un soin de pied professionnel
  • Portez des tubes ou des séparateurs en gel
  • Faites modifier vos chaussures chez le cordonnier pour les adapter à vos pieds
Mythe !
Il faut arracher la racine pour que le cor ne revienne pas!

Non, votre cor n’est pas comme un légume qui pousse à partir d’une racine! Il se produit plutôt par accumulation de corne sur la surface de la peau qui s'enfonce plus profondément par la pression qui lui est appliquée lors de la marche. C’est en retirant ce noyau plus profond qu’on réussit à le soulager. On comprend donc que c’est en enlevant la source de pression ou de friction excessive qu’on l’empêche de revenir et non en le tirant comme une mauvaise herbe!

Je n’ai jamais eu de cor avant alors celui-ci ne doit pas être causé par ma façon de marcher…

Vos pieds changent au cours de votre vie, les ligaments qui tiennent les os ensemble peuvent perdre de leur tension ce qui amène le pied à devenir parfois plus affaissé, plus large et plus long. Les pressions plantaires perdre alors de leur uniformité et peuvent causer des cors plantaires. De plus certaines déformations des pieds s’aggravent avec le temps, les oignons et les orteils marteaux en sont un exemple.

Et si ce n'était pas ...

Un cors au pied?

Voici une liste de problèmes qui peuvent ressembler aux cors :

  • Verrue plantaire
  • Corps étranger
  • Douleur interne (sensation de marcher sur une bosse causée par un kyste, une bursite, une capsulite…)
  • Molluscum contagiosum
  • Pied d’athlète (entre les orteils)
  • Fibrome plantaire
  • Kératose sébhorrique
  • Carcinome basocellulaire
  • Mélanome amélanotique
L'avis d'un professionnel est important, contactez-nous sans plus attendre !
 
Prendre rendez-vous
Sur le blogue
Échographie vs Radiographie

Publié le 22 October 2018

Lire l'article
Oignons aux pieds : 5 façons de vous soulager à la maison

Publié le 10 August 2017

Lire l'article
Clinique d'Anjou
7083 Rue Jarry E #224
Anjou, QC H1J 1G3
514 352-7433
Prendre rendez-vous
Clinique de Lachine
1440 Notre-Dame
Lachine, QC H8S 2E1
514 538-7433
Prendre rendez-vous