En bref

Les verrues plantaires

Verruca plantaris

Les verrues plantaires sont des petites excroissances cutanées bénignes causées par une infection au virus du papillome humain (VPH). Lorsqu’on dit qu’une verrue est plantaire, cela fait référence à sa localisation en-dessous (plante) des pieds.

Signes et symptômes
  • Présence d’une lésion de corne (peau dure) avec de petits points noirs ou rouges
  • Peut avoir l’apparence d’un chou-fleur
  • Les lignes de peau (empreintes digitales) sont interrompues
  • Lorsque la peau est mouillée, la lésion devient souvent facile à visualiser et blanche
  • Lorsqu’une verrue est grattée, un saignement léger en petits points peu être aperçu
  • Souvent indolore
  • Plusieurs lésions sont parfois regroupées formant une mosaïque

Pour plus de détails, consulter notre article Comment reconnaître une verrue plantaire?

Causes

Les verrues plantaires sont causées par certaines souches du virus du papillome humain (VPH). Il s’agit donc d’une infection virale de la peau.

Une personne infectée qui marche nu-pieds sur une surface quelconque peut laisser des particules de virus au sol et ainsi contaminer les autres qui fréquenteront cet endroit. Toutefois, ce ne sont pas tous ceux et celles qui marcheront à cet endroit qui développeront une verrue.

En effet, certaines personnes sont plus à risque :

  • Présence d’une porte d’entrée sous le pied (petite coupure, peau sèche/callosité, peau moite/hypersudation, etc.)
  • Les enfants et les adolescents
  • Les gens atteints de certaines maladies compromettant leur système immunitaire et qui combattent moins bien les infections
  • Malgré la croyance populaire, le virus ne s’attrape pas seulement sur une surface mouillée. Les particules virales peuvent survivre sur une surface inerte pendant une durée encore indéterminée.

Parmi les surfaces fréquemment contaminées, on retrouve :

  • Les vestiaires et les douches
  • Les bords de piscines
  • Les chambres d’hôtel
  • Les cabines d’essayage
  • Les chaussures au magasin
  • Les planchers et surfaces chez quelqu’un qui est atteint
  • Les planchers dans les cours de karaté, de yoga, de gymnastique, etc.

Le temps d’incubation du virus, c’est-à-dire le temps que prennent les verrues plantaires à être apparentes, est en moyenne de 2 à 3 mois. Il est donc important de surveiller ses pieds régulièrement lorsque l’on pratique des activités qui sont plus à risque.

Progression et conséquences

Bien que certaines verrues plantaires partent d’elles-mêmes au bout de plusieurs années, la majorité ont tendance à se multiplier et/ou grossir tout en augmentant le risque de contamination des autres régions de notre corps ainsi que des personnes de notre entourage.

Il est à noter que plus le nombre et la taille des verrues plantaires est élevé, plus il est long, difficile et douloureux d’éradiquer l’infection.

Enfin, le virus du papillome humain affecte la prolifération des cellules de la peau. Ainsi, dans de très rares cas, une verrue plantaire intraitée pendant de nombreuses années peut se transformer en cancer de la peau.

Comment me soulager à la maison ?

Tout d’abord lorsqu’on suspecte d’avoir une verrue plantaire, il est important d’éviter de marcher nu-pieds à la maison ou de couvrir la lésion avec un diachylon pour éviter de contaminer l’environnement.

Lorsque la verrue est douloureuse, on peut essayer de diminuer l’épaisseur de callosité formée sur la lésion à l’aide d’une pierre ponce qu’on désinfecte par la suite dans l’alcool à friction. Lorsque la verrue est sous un point de pression du pied, on peut aussi utiliser des coussinets « en beigne » pour la protéger.

Les traitements qu’on retrouve à la pharmacie sont souvent peu efficaces pour les verrues situées sous les pieds car la peau de ceux-ci est jusqu’à dix fois plus épaisse qu’ailleurs. Ainsi, ces traitements qui sont appliqués en surface de la peau ne peuvent atteindre la couche infectée qui est la plus profonde. Il faut garder en tête qu’une verrue traitée de façon inadéquate peut devenir résistante à de futurs traitements. Donc, lorsqu’un traitement de pharmacie ne fonctionne pas, ne vous acharnez pas.

Diagnostic

C’est en inspectant la condition de votre peau et en retirant certaines couches qu’un professionnel de la santé est en mesure de poser le diagnostic. Dans de plus rares cas, une biopsie peut s’avérer nécessaire.

Que peut faire mon podiatre ?

Tout d’abord, il est à noter que le VPH est un virus résistant et qu’il peut être difficile à traiter. Différentes options s’offrent à vous :

  • Pour des cas plus légers, le podiatre peut vous prescrire des crèmes médicamentées plus fortes que celles en vente libre que vous appliquez sur les lésions tous les jours pendant plusieurs semaines. Cette option de traitement est moins efficace mais peut servir à diminuer la taille des lésions pour faciliter leur traitement par la suite.
  • Le podiatre peut appliquer dans son cabinet des médicaments réservés à l’usage des professionnels de la santé qui atteignent les couches plus profondes de la peau. Ces traitements peuvent nécessiter plus d’une application. En savoir plus
  • L’administration de Bléomycine sous pression peut également être utilisée pour éradiquer les verrues plantaires. Le podiatre utilise un instrument spécialisé qui n’implique pas d’aiguille pour propulser un médicament anti-viral dans les couches profondes de la peau. Ce traitement nécessite rarement plus d’une application. En savoir plus
Comment le prévenir ?
  • Porter des sandales dans les endroits publiques
  • Bien se nettoyer les pieds après avoir été exposé
  • Surveiller la peau sous ses pieds et entre ses orteils de temps en temps, particulièrement lorsqu’on pratique des activités plus à risque.
  • Pour en savoir plus, visiter notre blogue « 5 façons de prévenir les verrues plantaires! »
Mythe !
La verrue sous mon pied ne peut m'infecter ailleurs!

Bien que les souches de VPH qui causent les verrues plantaires restent typiquement aux pieds, il n’est pas rare que celles-ci se propagent ailleurs sur le corps et ce, à n’importe quel endroit où l’on retrouve de la peau...!

Et si ce n'était pas ...

Certaines conditions peuvent avoir l’apparence de verrues plantaires, on retrouve entre autres :

  • Cors plantaires
  • Corps étrangers
  • Molluscum contagiosum
  • Fibrokératome
  • Kératose sébhorrique
  • Kératose actinique
  • Carcinome basocellulaire
  • Mélanome amélanotique
L'avis d'un professionnel est important, contactez-nous sans plus attendre !
 
Prendre rendez-vous
Sur le blogue
Oignons aux pieds : 5 façons de vous soulager à la maison

Publié le 10 August 2017

Lire l'article
5 trucs pour éviter d’avoir une verrue sous le pied

Publié le 1 August 2017

Lire l'article
Clinique d'Anjou
7083 Rue Jarry E #224
Anjou, QC H1J 1G3
514 352-7433
Prendre rendez-vous
Clinique de Lachine
1440 Notre-Dame
Lachine, QC H8S 2E1
514 538-7433
Prendre rendez-vous