En bref

Champignons des ongles

« Onych » voulant dire ongle et « myco » champignons, l’onychomycose est une infection fongique des ongles.

Les champignons des ongles sont souvent indolores, ils deviennent décolorés, épais et déformés. Ces derniers sont contagieux et peuvent se propager aux autres ongles et à la peau. Il s’agit d’un problème commun qui affecte de 14 à 18% de la population générale et cet incidence grimpe jusqu’à 48% chez la population vieillissante.

Signes et symptômes

Les signes cliniques des champignons des ongles sont plus facilement observables dans les cas plus avancés. Ceux-ci sont causés par la dégradation de l’ongle par le champignon qui s’en nourrit.

Au début, seul un simple décollement du bout de l’ongle peut être observé. Plus l’infection progresse et plus les signes apparaissent :

  • Décollement de plus en plus important
  • Épaississement
  • Décoloration blanche, jaune, brune, et/ou noire
  • Friabilité (l’ongle se défait en morceaux)
  • Débris accumulés sous les ongles
  • Odeur désagréable
  • Changements au niveau de la peau du pied affecté

L’onychomycose est souvent sans douleur, mais elle peut parfois occasionner un inconfort dû à la déformation de l’ongle et une gêne à exposer ses pieds en public.

Causes

La majorité des cas d’onychomycose sont causés par des « champignons » microscopiques de la famille des dermatophytes. Toutefois, certaines levures et moisissures peuvent également infecter les ongles.

Voici les façons les plus communes de les attraper :

  • Traumatisme à l’ongle : le soulèvement de l’ongle crée une porte d’entrée aux infections fongiques
  • Marcher dans des lieux publics nu-pieds (vestiaires, piscines, hôtels…) : ceci nous expose aux champignons
  • Contamination croisée : par exemple via une pédicure utilisant des instruments non ou mal stérilisés ou du vernis à ongle contaminé
  • Partager son coupe-ongle et autres outils avec un membre de la famille infecté
  • Avoir du pied d’athlète (infection aux champignons de la peau) : les champignons peuvent se propager aux ongles
Progression et conséquences
  • L’affection progresse et peut infecter l’ongle au complet.
  • Lorsque la racine est atteinte, l’ongle devient difficile à traiter et peut être endommagé de façon permanente.
  • L’ongle atteint agit en tant que « réservoir » de champignons ce qui amène une propagation de l’infection aux autres ongles et à la peau (pied d’athlète).
  • Chez les populations plus à risque comme les diabétiques, le pied d’athlète peut se surinfecter par des bactéries et causer des infections importantes.
  • Risque de propagation de l’infection aux gens de notre entourage.
Comment me soulager à la maison ?
  • Il est important de garder ses ongles courts et minces pour éviter qu’ils ne fassent mal
  • Il existe plusieurs produits naturels et de pharmacie contre ce type d’infection.
  • Malheureusement aucun ne contient un médicament prouvé efficace pour enrayer le champignon. Ils peuvent toutefois améliorer l’apparence de l’ongle et ralentir la prolifération des champignons.

Diagnostic

Plusieurs problèmes d’ongles peuvent ressembler à l’onychomycose. C’est pourquoi il est important qu’un professionnel de la santé comme votre podiatre fasse des prélèvements et une analyse avant d’entamer un traitement. En savoir plus

Que peut faire mon podiatre ?

L’onychomycose peut souvent se transformer en cauchemar puisqu’elle est difficile à enrayer.

Seulement trois options de traitement existent :

  1. Un traitement topique (médicament directement sur les ongles)
  2. Un traitement oral (pilules)
  3. Un traitement au laser (disponible depuis quelques années)

Ces différentes approches fonctionnent toutes différemment, c’est pourquoi il est souvent judicieux de les combiner pour obtenir de bons résultats.

Le choix du traitement approprié dépend de :

  • L’étendue de l’infection (racine affectée ou non)
  • La durée de l’infection
  • Les traitements déjà essayés
  • La condition de santé du patient et de ses médicaments
  • Les capacités physiques du patient

Dans tous les cas, il est important que l’ongle soit bien débridé, nettoyé et amincit. Puisque la repousse des ongles d’orteils est très lente, il peut prendre plusieurs mois pour voir l’effet du traitement, peu importe l’option choisie.

Vernis à ongles médicamentés

Les antifongiques topiques sous forme d’onguent ou de crème sont inefficaces contre les champignons des ongles. Ces crèmes ont été conçues pour la peau et ne diffuseront jamais au travers des ongles. La seule forme d’onychomycose pouvant répondre à une crème est la forme la plus superficielle s’appelant « onychomycose blanche superficielle ».

Seulement deux médicaments anti-fongiques spécialement conçus pour les ongles existent sur le marché (Penlac et Jublia) et sont obtenus uniquement sous prescription. Ces médicaments sont spécialement indiqués dans les cas d’infection plus légers, lorsque seulement le bout des ongles est atteint.

La limitation principale de ce traitement est la compliance (et la patience!) du patient. Celui-ci doit prendre soin de ses ongles tous les jours et ce, pendant de nombreux mois.

Pilule anti-fongique

Les médicaments oraux (Lamisil et Sporanox) sont conseillés dans les cas plus sévères, surtout lorsque la racine de l’ongle est atteinte. Ce sont des médicaments que l’on prend tous les jours ou de façon pulsée pendant 3 à 6 mois, selon les recommandations de votre médecin. C’est en circulant par le sang que ces médicaments atteignent les racines des ongles. Puisqu’aucun sang ne circule dans l’ongle lui-même (comme un cheveux!), ces traitements sont parfois inefficaces lorsque la matrice n’est pas atteinte.

Il faut savoir que de nombreux effets secondaires potentiels sont associés à ces médicaments :

  • Dommage au foie
  • Brûlures d’estomac
  • Perte ou altération du goût
  • Diarrhées, nausées et vomissements

C’est pourquoi cette option peut être contre-indiquée ou à éviter chez certains patients. Avant de prendre ce médicament, on doit consulter notre médecin de famille pour un bilan de santé et une prise de sang afin vérifier l’état de notre foie. Au cours du traitement, nous devons reprendre des prises de sang afin de s’assurer qu’il ne soit pas atteint.

Laser

Grâce aux avancées technologiques, une nouvelle option se présente depuis les dernières années aux patients atteints d’onychomycose.

Au lieu d’utiliser une molécule pharmacologique pour enrayer les champignons des ongles, le laser émet une énergie lumineuse qui est absorbée par les pigments des organismes fongiques provoquant ainsi un effet thermique qui les endommage. Aucun effet secondaire n’est associé à ce traitement et le patient retourne instantanément à ses activités de tous les jours.

Selon l’atteinte des ongles, plus d’un traitement peuvent être nécessaires. Ces traitements sont espacés de quelques semaines à quelques mois. En savoir plus

 

Comment le prévenir ?
  • Traiter son pied d’athlète avant qu’il ne se propage aux ongles
  • Porter des chaussettes dans ses souliers fermés
  • Laisser ses chaussures sécher entre les utilisations et utiliser des aérosols désinfectant pour les garder propres
  • Garder ses ongles courts et propres
  • Éviter d’enlever ses cuticules
  • Éviter les pédicures esthétiques
  • Bien laver et sécher les pieds jusqu’entre les orteils

Pour en savoir plus, visitez les articles de notre blogue qui portent sur le sujet.

Mythe !
Si je ne traite pas mes ongles fongiques, les champignons vont se propager dans mon sang.

Les dermatophytes qui infectent nos ongles ont besoin d’oxygène, de chaleur, d’humidité et de noirceur mais surtout de nourriture. Puisqu’ils se nourrissent de kératine (protéine de la peau et des ongles), ils resteront sur notre peau et sous nos ongles. C’est pourquoi ils ne peuvent se propager à l’intérieur du corps, mais uniquement sur la peau!

Et si ce n'était pas ...

Des champignons?

D’autres problèmes affectant les ongles ressemblent aux champignons des ongles :

  • Psoriasis
  • Eczema
  • Lichen plan
  • Dystrophie par trauma direct à l’ongle
  • Épaississement par micro-traumatismes répétés
  • Hématomes subunguéaux
  • Verrues subunguéales
  • Exostoses subunguéales
  • Malalignement congénital des ongles
  • Déformation des ongles par une maladie systémique (anémie, sclérodermie, troubles de la thryoïde, maladies pulmonaires, etc.)
  • Effets d’une chimiothérapie
  • Neavus ou tumeurs de la peau sous l’ongle

*Attention ! Toutes ces conditions endommagent les ongles et facilitent la pénétration des champignons dans l’ongle augmentant ainsi le risque d’attraper le champignon !

Avoir des champignons des ongles est un problème assez commun, mais trop souvent ignoré puisqu’ils sont indolores.

Il est donc important d’obtenir un diagnostic rapidement avant que l’infection ne progresse et devienne de plus en plus difficile à enrayer. Pour ce faire, rencontrez un professionnel de la santé pour qu’il pose le diagnostique et établisse un plan de traitement afin d’écarter les risques d’infections plus graves.

 

L'avis d'un professionnel est important, contactez-nous sans plus attendre !
 
Prendre rendez-vous
Sur le blogue
Oignons aux pieds : 5 façons de vous soulager à la maison

Publié le 10 August 2017

Lire l'article
5 trucs pour éviter d’avoir une verrue sous le pied

Publié le 1 August 2017

Lire l'article
Clinique d'Anjou
7083 Rue Jarry E #224
Anjou, QC H1J 1G3
514 352-7433
Prendre rendez-vous
Clinique de Lachine
1440 Notre-Dame
Lachine, QC H8S 2E1
514 538-7433
Prendre rendez-vous