Comment reconnaitre une verrue plantaire?

Publié le 8 May 2017 par Dr. Marie-Chantal Gaudreault, podiatre

Comment reconnaitre une verrue plantaire

C’est une belle journée ensoleillée d’été, tu t’étends sur le bord de la piscine et tu trouves que la vie est dont belle… Jusqu’à ce que ton ami te lance : « Aille! C’est quoi ça, en-dessous de ton pied?! » C’est à ce moment que ta bulle éclate et que tu entres dans une grande phase de questionnement. Pour t’aider, voici quelques trucs pour savoir comment reconnaitre une verrue plantaire!

5 trucs pour savoir comment reconnaitre une verrue

1. Une boule de peau dure

Le premier signe qu’il y a quelque chose qui ne va pas est la présence d’une lésion de corne en forme de boule sous le pied. Celle-ci est habituellement indolore à la marche, mais peut devenir sensible à force de grossir (oui, ça grossit les verrues)!

2. Interruption des lignes de peau

Une bonne façon de différencier une verrue d’une simple callosité (corne ou peau morte) est d’observer les lignes de peau autour (les empreintes digitales!). Classiquement, celles-ci feront le tour de la lésion ce qui délimite parfaitement la verrue. Au contraire, dans le cas de corne et de callosités, les lignes de peau passent directement au travers de la lésion. Il peut être plus facile d’observer ce phénomène lorsque la peau du pied est mouillée!

3. Des petits points noirs

Lorsque l’on observe bien une verrue plantaire, il n’est pas rare d’apercevoir des petits points noirs ou rougeâtres à l’intérieur. N’étant pas un légume, ce ne sont pas ses « racines » ! Ce sont en fait de petits vaisseaux sanguins (capillaires) que la verrue s’est fabriquée. C’est pourquoi les petits points ont tendance à saigner lorsqu’on les gratte.

4. Apparence de chou-fleur

Comme mentionné un peu plus haut, une verrue n’est pas un légume, mais ça ne l’empêche pas de prendre l’apparence d’un chou-fleur! En effet, une verrue est souvent bosselée avec de multiples sillons. 

5. Douleur au pincement

Bien que non spécifique aux verrues plantaires, lorsqu’on les pince, celles-ci sont souvent sensibles même si elles sont indolores  à la marche !

Après avoir lu nos trucs pour savoir comment reconnaitre une verrue, mon cher Sherlock Holmes, n’hésite pas à visiter notre site web pour en savoir plus et apprendre comment on les traite!

Par ailleurs, sache que de multiples lésions de la peau peuvent ressembler à des verrues plantaires. Eh oui! Ce pourrait donc être un cors plantaires, corps étrangers, un molluscum contagiosum, un fibrokératome, un kératose sébhorrique, un kératose actinique, un carcinome basocellulaire ou un mélanome amélanotique. Alors n’hésite pas à consulter ton podiatre le plus rapidement possible!

À propos de l'auteur
Dr. Marie-Chantal Gaudreault, podiatre
Dr. Marie-Chantal Gaudreault, podiatre

Podiatre à la clinique Lachine
Cofondatrice des cliniques Podimédic

Retour au blogue
Clinique d'Anjou
7083 Rue Jarry E #224
Anjou, QC H1J 1G3
514 352-7433
Prendre rendez-vous
Clinique de Lachine
1440 Notre-Dame
Lachine, QC H8S 2E1
514 538-7433
Prendre rendez-vous